Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2008 6 29 /11 /novembre /2008 14:49

En fait, un petit cours d’histoire abrégée, car je l’ai dit, je ne suis pas historien. Aussi pour cela je m’en réfère au meilleur chroniqueur de l’histoire de Feyzin (à mon avis) qui était tout simplement un vrai Feyzinois : Georges SAUNIER. Il a beaucoup écrit, souvent dans des revues locales, souvent pour les journaux (Le Progrès de Lyon entre autres), et aussi de merveilleux fascicules intitulés « Feyzin au passé simple » (1977, 1986 et 1990). Déjà mon premier emprunt : le nom de mon blog ! Georges Saunier, qui nous a quittés, a passé beaucoup de temps dans les associations d’histoire locale (dont j’ai oublié les noms) et a exploré minutieusement les archives municipales.

Des travaux de Georges Saunier, j’avais fait mon petit condensé en 1975, une « petite histoire de Feyzin ». J’espère ne pas trahir les recherches de Georges en livrant ci-après un nouveau condensé.

Le premier des 3 volumes publié par Georges Saunier (Imprimerie Corbasienne, 1977)


Feyzin est un antique village, le plus vieux sans doute de toutes les communes qui l’entourent. Son nom viendrait de fascis, en latin le fagot. Depuis des temps immémoriaux, on venait aux « îles » de Feyzin, qu’encerclaient les « lônes », faire provision de menu bois.

Terre patrimoniale de Saint-Didier, évêque de Vienne, martyr en 611, Feyzin a été pendant des siècles un fief de l’Eglise de Vienne. Les archevêques de Vienne comprenaient deux familles : les comtes de Maurienne et ceux d’Albon (IXème siècle). Deux prieurés à Feyzin, celui de La Tour et celui des Vignettes, furent fondés au XIIème siècle. Le second, connu maintenant sous le nom de château de Saint-Annin, est aujourd’hui sur le territoire de la commune de Solaize.

Dauphinois en 1287, Savoyards en 1310, nous devînmes Français en 1349. La famille de Chaponnay domina alors l’histoire de Feyzin pendant trois siècles. Un de ses illustres membres, Jean Ier, Seigneur de Feyzin, valeureux capitaine, se distingua au service du futur roi Louis XI. Il fut enterré en 1457 dans le chœur de l’ancienne église de Feyzin (dont les ruines ont disparu lors de la construction de la voie ferrée).

En 1520, Humbert de Chaponnay achète au Roi-Dauphin les terres feyzinoises pour 400 livres. Puis nous savons que du XVIème au XVIIIème siècle, les Jésuites ont exercé une domination néfaste.

L’illustre future Impératrice, Joséphine de Beauharnais, accompagnée de sa fille Hortense, séjourna en 1790 au Château de l’Isle, qui appartenait alors au Gouverneur des Antilles. Ce château a été détruit en 1961 lors de l’arrivée de l’industrie pétrolière à Feyzin. Ce château comportait un portail Louis XIII.

La nouvelle église de Feyzin fut achevée en 1848. Il y avait à Feyzin environ 1000 habitants, pour la plupart paysans, charretiers, pêcheurs, mariniers et vanniers. C’est aussi en 1848 (le 27 décembre) que flotta pour la première fois le drapeau tricolore dans le ciel de Feyzin !

Georges Saunier écrivait en 1962 : « Aujourd’hui, Feyzin est un immense chantier, et demain sa plaine rhodanienne va jouer un grand rôle industriel. Les usines se développent, d’autres vont s’installer. Canal, autoroute, raffinerie, gare de triage… Les projets défilent, les réalisations suivent de peu. Le rythme s’intensifie. Des immeubles poussent, des quartiers entiers naissent… La chrysalide rurale devient papillon urbain… »

Et en 1966, au début de cette mutation, survint la catastrophe du 4 janvier à la raffinerie. Mais nous y reviendrons…

Partager cet article

Repost 0

commentaires

clem 24/12/2012 12:27

Bonjour, juste pour dire que les 3 tomes sur les RECITS de FEYZIN au passé simpe ont été vendus.
Merci

cordialement,
Clément

clem 23/01/2012 17:03

Bonjour, je vends les 3 tomes des recits de FEYZIN "au passé simple"
si cela intéresse quelqu'un, qu'il n'hésite pas à me contacter par mail
clement20037@hotmail.com
merci
cdt
clem

christelle 14/10/2009 10:53


Bonjours,
Je fais actuellement un stage sur feyzin et je dois rédiger un petit historique de la ville. Je voulais vous remercier car sens votre blog je n'aurais pas réussit à compléter mon rapport de stage
car il est très dur sur le net d'avoir des renseignements la-dessus. De plus je tiens à préciser qu'avant de venir chercher mes informations sur votre blog je suis passé à la mairie ou ils n'ont
rien pu me dire!
Merci encore et félicitation pour votre travail.