Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2010 4 28 /01 /janvier /2010 16:56
Dernier volet de notre parcours historique des quartiers de Feyzin : le Rhône.
Eh oui, le Rhône était un quartier, un peu éloigné des autres, dont la principale voie de liaison était l'allée du Rhône (d'abord allée de peupliers, puis allée de platanes). La Gravière de Feyzin (nous devrions dire "les" gravières) était déjà une partie du Rhône. Nous reviendrons encore sur la gravière, les joutes, les Sauveteurs de Feyzin.

rhône
Le Progrès, août 1997

Le Rhône, c'étaient les bords du Rhône, en face d'Irigny, avec le bac à traille (voir article correspondant dans les archives de ce blog) ; c'était Plymouth, avatar des usines Planchon, c'était la cité Lumière, quartier dans le quartier.
Et puis le Rhône, c'étaient aussi des crues mémorables. Pierre Bailly possède une photo de barques sur la rue Thomas, quand le Rhône "montait" jusqu'à la place des Razes...

crues1
Le Progrès, octobre 1993

C'étaient des images surréalistes. Je me souviens de ces barques jusqu'aux Razes, et je revois les grandes photos aériennes du journal Le Progrès de la crue de 1957. Les barques permettaient aux habitants du quartier du Rhône de venir s'approvisionner ; mais certaines maisons étaient aussi approvisionnées par les Feyzinois.

crues2
Article du Progrès (extrait) non daté


Mais comme a dit Pierre Bailly, tout cela est bien révolu à Feyzin et "fait partie du passé"...



Partager cet article

Repost 0

commentaires